mercredi 23 mars 2011

Happy fesses

Comment être une heureuse du cul quand on a le cul moche ?
quand on a le cul si moche que, même en maigrissant, il ne s’arrange pas…
quand on a le cul rebelle, ce genre de cul qui reste flasque malgré les abdos fessiers répétitifs…
que même : plus les abdos se musclent, plus, par contraste, le cul rebelle paraît mou… remou… bouuuh
que même : il est tellement plat qu’on nous prend pour une adepte de la fessée (là, on ne dément SURTOUT pas, on laisse planer le doute, des fois que)
bref, avec un cul si récalcitrant
ben finalement, on perd de vue l’utilité d’être heureuse du cul.

Bon.
Souvenons-nous, ces jours de grand désespoir postérieur, que peut-être, je dis bien peut-être, on peut avoir une petite tristesse de fesses, on peut AUSSI avoir une gueule joyeuse.
D’ailleurs, essayez, quand on sourit très très fort, ça fait remonter les fesses.
Et hop, happy face happy fesses.

(après, on peut tout porter)

1 commentaire:

celine a dit…

l'adepte de la fessée m'a fait beaucoup rire.
tu aurais une idée pour les culs serrés?