lundi 6 juin 2011

droit dans ses bottes, le sexe





Jeudi 2 juin avait lieu une manifestation organisée par le STRASS (Syndicat du TRavail Sexuel).
Contre la pénalisation des clients, des travailleusEs sexuelLEs et des personnes qui les aident. 
Pour que le droit commun soit appliqué aux travailleusEs du sexe, comme la possibilité effective de bénéficier de l'assurance maladie et de l'assurance retraite après paiement de leurs charges sociales. 
Je vous invite à aller consulter le dossier extrêmement clair sur le site du Strass, qui explique point par point le bienfondé de ces revendications ainsi que les conséquences désastreuses du non respect des droits des travailleusEs du sexe. http://site.strass-syndicat.org/about/


Bien plus qu’une question d’image et de regard porté, il s’agit là  de régler de manière urgente une question de droits fondamentaux.
Bien sûr, chacun a le droit de décider d’ignorer certaines choses de la vie.
Mais comment ignorer qu’une part d’entre nous voie ses droits du travail bafoués, sa condition humaine piétinée, voire bastonnée ?
Comment le droit peut-il s’attribuer un droit de regard sur la part sexuelle de l’humain, voire sur la part humaine du sexe ? Le droit, le politique ou moi, d’ailleurs.










J’ai eu envie de donner la parole à Tiphaine Besnard, bien plus à même que moi de livrer un point de vue éclairé sur le sujet. 
Tiphaine est chercheuse en histoire sur la sexualité, éducatrice sexuelle, auteure de "Les Prostituées à la Salpêtrière et le discours médical (1850-1914). Une folle débauche". Et porte parole du Strass.



« Il est des combats qui paraissent vains. La lutte contre la prostitution en est un qui mobilise beaucoup de moyens pour rien.
Les rares pays-autruches qui affirment avoir gagné cette lutte (la Suède par exemple) alimentent l’industrie du sexe de leurs pays frontaliers et mettent en danger les milliers de personnes qui y participent.
Peut-on vraiment croire que des amendes et des peines de prison auront raison du désir, du fantasme, du besoin de gagner sa vie, des migrations économiques, de la curiosité et de la nécessité ?
Sans l’idéologie morale dominante selon laquelle on ne peut volontairement vendre des services sexuels, on verrait le problème un peu différemment. Le Gouvernement ne se battrait plus contre des moulins et l’argent, aujourd’hui consacré à des mesures répressives et liberticides, servirait à financer une éducation sexuelle responsable et intelligente, il donnerait aux personnes qui vendent du sexe des conditions de travail et de vie humaine et il permettrait de lutter efficacement et réellement contre l’exploitation dans le travail du sexe.
Mais en attendant, on se fait tuer dans les bois et on se planque, on a honte et on n’a qu’un droit : celui de ne rien dire. »

Le blog de Tiphaine, mine d'or culturelle  http://lescarnetsdetif.wordpress.com/



Voilà. Je vous laisse avec quelques personnes présentes ce jour-là et un post-scriptum : cet article figure dans la rubrique beauté, ce n’est pas une erreur technique.






































11 commentaires:

jicky a dit…

j'adore tes photos! notamment celle au parapluie-fleur près du feu rouge, et le Drag-Queen très "Priscilla folle du désert" (film culte!!) ou Carnaval de Venise... Magnifique.

dimitri a dit…

Un vaste sujet. Je vais aller voir les liens que tu indiques.
Tu as réalisé de superbes portraits. Des visages tous très expressifs. Chacun est beau à sa manière.
Très bonne journée.

Chib a dit…

De superbe portrait et un sujet au combien interessant et important ... Ca fait plaisir de voir des gens ouverts d'esprit et qui on assument leurs opinions ! Une manifestation au combien justifier, notre pays se met un voile sur les yeux et joue les pudibonds ...
J"irais visiter le blog et le site de l'association .
Bon debut de semaine .

Yelle a dit…

Très belle série de portraits riches en expression ! Bravo pour ce billet qui nous informe d'un combat important et merci pour les liens vers le STRASS et le blog de Tiphaine qui nous aident à mieux comprendre cette action. Un billet intelligent dans une société qui en a bien besoin... Bises

modebea a dit…

Ouïeee, le sujet qui revient régulièrement car jamais vraiment traité ! Notre société préfère se mettre un voile, plutôt une tenture devant les yeux... sous couvert de bonne morale bien pensante... tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes... Bravo pour ce billet, ces portraits, tu rends visible ce/ceux que l'on ne veut pas voir.

Julie a dit…

aU TOP !!
merci pour ton com ;) et ouii il manque plus que quelques petits délices sucrées :)

inthemac.posterous a dit…

tu as vraiment une capacité à rendre les gens beaux mais toujours aussi vrais ... où est Soeure Rose ? smack sans gloss

Colombe Linotte a dit…

Je parle de tatami et de trucs de chachat, mais je lis avec grande attention ces sujets dont il est tant nécessaire de débattre... keep writing !

Sylvie, Enfin moi a dit…

Cela devait être un moment vraiment différent et enrichissant. Tes photos sont très belles .
Bisous

maisquelbeautemps a dit…

@ Jicky : oh merci! d'ailleurs les deux hommes dont tu parles m'ont fait le plaisir d'utiliser ces photos pour leur profil fb ;))) ce sont des soeurs du couvent de la perpétuelle indulgence. des amours!

@ Dimitri : oui c'est bien si tu vas regarder ce qui est dit sur les liens. moi je croyais être très informée, mais en fait j'y ai appris beaucoup de choses... qui me font penser que le strass a 100% RAISON dans ses revendications.

@ Chib: c'est un joli compliment, je trouve en effet que toutes les personnes qui ont accepté d'être prises en photo et de s'exprimer à visage découvert sont courageuses... et en même temps pourquoi auraient-elles honte de le faire? c'est bien là une partie du problème lié au regard débile et "pseudo moralisateur" comme dit Tiphaine, que la société porte sur ce métier. Pute Pride!!

@ Yelle : je te remerciiiiie et je pense que Tiphaine sera contente de lire tous ces commentaires. l'intelligence du billet, elle vient uniquement d'elle (et d'autres qui m'ont aidée et qui se reconnaitront en lisant ça)...;)))

@ Modebea : merci!! maintenant, il faut que ça bouge pour de vrai!!!

@ Julie : ah oui, ça au moins, ça réunit tout le monde, les délices sucrés ;)

@ Inthemac : ce que tu dis, c'est le métier que j'aimerais faire plus tard. Tu me fais plaisir comme pas permis. Soeur Rose de Paname est sur la photo précédant la fille à la perruque bleue.

@ Colombe Linotte : mais sous tes trucs de chat chat, on sent bien le reste! c'est bien pour ça que j'adore venir te lire ;))

@ Sylvie : pas si différent, non... merci pour les photos!

DAMESKARLETTE a dit…

Il me faut aller lire les liens après ce post. Il y a de beaux portraits. Des femmes superbes pour certaines d'entres elles. Un beau sujet bravo. Bises