mardi 27 septembre 2011

être une e-conne





Que faire quand le net rend fou ?
Fou, la course au likemelikemoi si tu m’follow j’te follow on est super on est fofolle-ower.
Fou, la schizophrénie du je crée mon profil, que ma-photo-ma-vie retouchée appli-iphonée c’est beaucoup plus moi que moi en vrai.
Fou, le j’me la pète sur internet, quand tu pètes tu twittes tu facebook tu mayor of ton quarter ça fait d’la mousse.
Fou, l’easy-technologie que même pas en rêve j’ai besoin de créer, juste j’utilise des fonctions et hop je diffuse que c’est moi l’artiste.
Fou, le règne de l’image et du tout à l’égo, l’illusion qu’en un clic, quidam peut devenir une icône et faire du fric comme une freak-chic.
Fou-fou, parce que sans tout ça, tout un tas de merveilles seraient restées invisibles. Il y a des pépites. Mais le paysage s’encombre et l’image se floute, je crois.
L’intelligence de la machine, la statistique du j’aime, ça me gêne ça me gêne pourtant j’aime aimer j’aime qu’on m’aime oui mais pour de vrai en clair en net et sans freak. La schizophrénie guette… ou la myopie.
Alors que faire quand le net rend flou ?
Déconnecter non. Trop de pépites nettes et brillantes.
Connecter autrement, plutôt. Avec la connerie du lapsus qui fait marrer au café. Avec le bourrelet de quand on s’assoit et la mèche rebelle de quand y’a du vent. Avec l’œil qui brille et l’odeur de la matière. Avec le roooh géniaaal des découvertes quotidiennes. Avec les gens qui font des trucs vraiment, qui disent des trucs vraiment, avec qui vraiment, on aimerait boire un café (du champagne, ok ok).
Les magazines papiers sublimes se multiplient grâce au net. Les créateurs talentueux respectueux du travail bien fait habillent plus de gens grâce au net. Les Amap fleurissent. Les isolés s’extirpent. Les artistes s’expriment. Les combats fédèrent. Futilités et fantaisies aussi, d’ailleurs je les vénère. Des commentaires s’échangent et finissent vraiment au café (bon, au champagne ok ok).

Connecter pudique, sans calcul public.
Retrouver l’élégance du lien.
Il est un net où les ondes positives prennent un sens.
être une e-conne



21 commentaires:

inthemac a dit…

tu sais quoi ? t'es la seule e-conne que je supporte en vrai !!! même si t'es un peu fleur bleue du net (smiley of course).
La blague de l'icône je la laisse aux suivants ... haha

chabadavintage a dit…

bien vrais tout ca..

Stéphanie a dit…

GENIAL ! Et tout à fait d'ac' avec toi !

Yelle a dit…

Quel talent ! Tu slames bien ! C'est génial ! Quelle poésie et des propos tellement justes. Encore une fois tu dis tout haut ce que je pense très fort tout bas. Bien vu, bien dit, j'aime à la folie ! Bises

La Meuh a dit…

Alors là je dis EXCELLENTISSIME !!! J'adore. Je l'ai relu 5 fois et j'entends la zik et le rythme derrière tes mots. Absolument GENIAL. (m'en remets pas) Yo toi!

La Meuh a dit…

Bon... c'est encore moi... l'e-colle ;-) Franchement, j'y suis encore retournée... Ton post est addictif. Du grand art.
Bises et bravoooooo

DAMESKARLETTE a dit…

Et bien tout est dit et bien dit. Bravo.

jicky a dit…

sincerement envie de connaître l'e-conne que tu es alors! ça me fait penser que je viens à Paris le 20/10, alors entre deux avions...

Colombe Linotte a dit…

mais quels beaux mots. J'ai tout aimé.

Sylvie, Enfin moi a dit…

Bravo, tout est si bien dit, écrit et décrit...
Bises
Sylvie

modebea a dit…

La petite fenêtre du net est la nouvelle terrasse de café où l'on cause... vu la chaleur, on reste en terrasse !
Bravo pour ton texte inspiré.

jicky a dit…

je ne l'ai pas dit, mais (souvent j'oublie de dire les evidences), bravo pour ce texte. Drôle, juste, percutant, intelligent... Bref!

Anonyme a dit…

Tu parles d'une pépite ! Me suis sentie comme une orpailleuse en découvrant ton blog !
E-rrésistible ! Epatée par ton écriture magnifique et ta liberté de ton. Merci pour réponse si touchante à mon dernier commentaire.
Voilà donc mon 3ème *coming-out*, le talent de Sarah et d'Isabelle, m'ayant précédemment,comme le tien, renversée !
Baisers, Lili

maisquelbeautemps a dit…

@ tous : attention, réponses e-peu-mieux faire...e-ben oui, envie de rigoler, moi, today!

@ inthemac : tu sais quoi? i am toute e-xcitée, je vais chez Lucia... vais devenir une e-hi hi hiiiiiiii!!!!!

@ Chabadavintage : e-ben ça mérite un bon petit drink, alors ;D

@ Stéphanie : tu dis génial, je dis ouh la laaa n'e-xagérons rien! mais thnak you;-)

@ Yelle : slam'fait plaisir! (oui, aujourd'hui, j'écris en blagouille à la con, comme celles qu'on dit au café et qu'on n'oserait pas graver dans le net...)

@ la Meuh : tu es e-résistible!!

@ Dameslarlette : e-ben dis donc, merci!

@ Jicky : RDV e-pris le 20, alors!!

@ Colombe Linotte : e-lest trop chou, l'oiseau!

@ Sylvie : e-pip hip, hourraaaaa!

@ Modebea : e-j'm'e-prendrais bien une bière, alors!

@ Jicky : e-là e-là, comme tu y vas!

@ Lili : e-l'est toute e-poustouflée e-bourrifée par ton coming out, la fille derrière maisquelbeautemps... BISES!

anacoluthe a dit…

ca raisonne, ca résonne ! Cette ambiguïté face au net, je la ressens souvent, il permet le meilleur, mais il nous entraîne aussi dans des travers qui m'effraient, le sentiment de n'exister qu'en représentation, par exemple...
Mais en même temps, tu as raison, on y découvre de si jolies choses (ton blog, par exemple !) que la "rupture" serait dommage...
Y être sans oublier que la vraie vie est ailleurs, je tends vers ça, j'essaye, en tout cas...

Eudoxie a dit…

qu'est ce que je dois faire. Il faut que je like ton article sur facebook. Obligé. pour que tout mes e-potes sachent que tu écris gavé-bien.
Non le mieux c'est de reprendre un verre de champagne avec toi! tchingthing

maisquelbeautemps a dit…

@ Anacoluthe : oui, on tend vers la même chose alors... d'ailleurs en ce moment je ne suis pas très "connectée"... j'aime bien que ça me manque un peu ;D

@ Eudoxie : oh oui oh oui un autre verre, avec le temps de deviser plus avant... que c'était agréable, vendredi, de se dire que les quelques blogs sur lesquels j'aime passer du temps, eh bien... j'aime aussi passer du temps avec leurs auteurs!! Quand est-ce qu'on fait tchingtching alors??

Olsen1840 a dit…

Comme vous dites (bien).
Si tu ne l'as pas déjà lu, il faut que je te prête le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations de blogueurs de Léo Scheer, tu devrais y trouver quelques pages de ton goût.

Sarah a dit…

ni le temps ni le courage ni le taltent de slammer... mais superbe ;) je clp-clap entre les ondes ♥

isabelle a dit…

Excellent! Je retiens le e-conne absolument fabuleux.

Albane a dit…

J'adore j'adore j'adore ! e.tonnant !