dimanche 22 mai 2011

l'habit ne fait pas la salope



Dimanche 21 mai, 17h, Fontaine Stravinsky à Paris. Des gens s’expriment, suite à l’appel lancé par Osez le Féminisme, La Barbe et Parole de Femmes, sur le thème « Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent ». Femmes et hommes prêts à signer, retrouvez-vous ici : http://www.osezlefeminisme.fr/  Pétition déjà signée par 15000 personnes, ce qui est bien mais bien trop peu, dixit Audrey Pulvar. Applaudissements.  Journalistes talentueux et fins analystes vous parleront de l’événement ainsi que du raz de marée qui s’annonce. Moi je ne sais que partager un sentiment,  avec l’audacieuse envie de recueillir le votre… le blog est si jeune, la bloggeuse est « in » mais pas  fluent.
Si l'article vous ennuie, allez directement aux photos ; )

Je n’ai jamais été féministe.
Probablement parce que je suis née en 1972 et que de formidables salopes avaient déjà été superbement héroïques lorsque je fus en âge de baiser, de claquer mon salaire,  de glisser un bulletin dans la fente, de tracer ma route et de baiser encore, ou pas.
Probablement parce que je fais partie de ces femmes nées le cul dans la soie de leurs droits, claquant plutôt le bitume pour des combats politiques du côté gauche.
Probablement parce que j’ai toujours été convaincue que les femmes sont des hommes comme les autres. Que le combat pour l’égalité voire pour l’indifférence est bien plus large que la cause féministe. Que s’engagent pour l’égalité universelle les plus intrépides d’entre les humains : femmes et hommes hétéros, transpédégouines, politicos, artisticos, journalisticos, noirsblancsbeurs en color-bloc… et tout ce que l’humanité compte d’humains un tant soit peu pourvus d’humanité et d’esprit critique.
Probablement parce que, avouons le, en ce qui concerne la cause des femmes ici et maintenant, vu de ma petite frenchy-fenêtre, celles et ceux qui se manifestent dans la vie me parlent plus que celles et ceux qui ne manifestent que dans la rue.  Simone de Beauvoir, Dirty Martini, Sonia Rykiel, Françoise Dorin, Wendy Delorme, Simone Veil, Pedro Almodovar, Annette Messager, Louise Bourgeois, Patti Smith, Betty Page, Veronique Leroy, Coco Chanel, Paul Poiret, Elsa Schiaparelli, Frida Kahlo, Peaches, Miss Kittin, Dj Chloé, Billie Holiday, Agnès Varda, Joséphine Baker, Dorothea Lange, Colette, Rosa Parks, Greta Garbo, Lena Horne, Jean-Paul Gauthier, Vivienne Westwood.  On continue ?
Mais voilà. DSK. En France, les réactions surréalistes. La presse internationale : les français sexistes, les français laxistes. Notre réputation. Je chante à tue-tête la merveille de Peaches « I don’t give a fuck about reputation, I don’t give a fuuuuuuuuuuck ».
Mais enfin. Peut-être avons-nous là un des rares sujet où « l’opinion publiée » et « l’opinion publique » dont parle Maffesoli, finissent enfin par se rejoindre au même endroit : col blanc tout puissant a la couture qui craque.
Je crois qu’un mouvement est en train de naître. Qu’au-delà des femmes, beaucoup s’y reconnaissent : toutes les victimes de « l’image qu’on se fait d’eux », toutes les victimes du « je vous prie de vous taire, qui êtes-vous d’abord, j’ai le pouvoir de vous nuire, vous savez », toutes les victimes de violences physiques et morales « parce que je suis plus fort que toi ».
Et je crois que l’HABIT revêt un rôle important dans tout ça.
C’est pour cela qu’il me passionne, l’habit. En ce qu’il informe ou trompe sur qui l’on est. En ce que certains se donnent des droits sur l’habit qu’ils croient vêtir quelqu’un d’inférieur. De quoi j’ai l’air ? Pour qui tu me prends ?
La quête vers un pacte de paix entre l’image de soi et l’image perçue… pour s’en amuser et jouer avec l’habit comme on se joue de l’avis des autres, c’est passionnant je trouve. Se vêtir d’élégance, même à poil, ça me parle.
L’histoire du vêtement est bien une histoire des peuples et des sociétés. Je crois que la civilisation est en mouvement et que Nafissatou y est pour beaucoup, pile au bon moment, en pleines crises guerres désordre climatique et marches pour la faim.
Il paraît que Nafissatou ne sait écrire que son nom. Elle a porté plainte et déclenché une vague qui ne fait que grandir, en ouvrant plus grand les yeux à celles et ceux qui ont pourtant des lettres. Quelle que soit l’issue du procès,  quelle que soit la vérité, la démarche est à mon sens une leçon. Le phénomène enclenché, l’espoir d’un changement de société.
Je ne peux m’empêcher de penser à Rosa Parks.
Il y aura toujours les drapés et cousus, mais « dé-caster » la classification par l’habit devrait recentrer sur la grande classe de l’humain. Eduqué ou pas.
Je vous laisse avec ces personnes solaires présentes ce 21 mai, à qui j'aurais bien dit "on boit un verre?". 
J’aimerais beaucoup avoir votre avis sur l’habit.


Signé
votre dévouée salope.























36 commentaires:

Sylvie, Enfin moi a dit…

Au delà de tes photos, j'entends ton cri, bravo !!!
En ce moment j'ai l'impression de marcher sur la tête, je suis effrayée par les nombreuses femmes qui soutiennent l'insoutenable, l'argent et le pouvoir ne donne pas le droit d'abuser une femme. Porter des tenues un peu sexy ne fait pas de nous des salopes offertes...
Bravo bel article
Sylvie

dimitri a dit…

Un très bel article, il y a encore du chemin à faire.
Une superbe série de photos.
Bravo et merci de nous faire partager cette journée.

Colombe Linotte a dit…

En tant que piaf, je suis à poil toute la journée.
Un plumeau à poil, alors tu parles si ça me parle, l'habit.
A quand les chapeaux pour oiseaux.
Egalité homme et piaf, je milite.

(j'ai tout lu votre bel article).

jicky a dit…

Comme ci-dessus, je suis encore plus effarée pmar ces femmes qui soutiennent l'insoutenable (Franchement Anne Sinclair, si son mec a fait "ça", rester avec, c'est une offense faite aux femmes, point barre; apres faut pas s'étonner si les BHL, Jack Lang and Co se permettent de dire des énormités: il y a des complices chez les femmes, voilà). Entièrement d'accord avec toi au sujet de l'habit: et je dirais même plus, je me demande si en France certains mecs n'ont pas mis une burka invisible sur certaines femmes. Leurs mots ces derniers jours ne sont pas autre chose que des burkas. Parce que la burka, au fond, c'est quoi? rien que des mots. La burka signifie: "faut les cacher, les provocatrices". Donc en, fait la burka n'est pas le pb de la femme, c'est, à la base, LE pb de l'homme.
Dire "c'est un seducteur" à la place de "c'est un homme pressant et lourd (voire: violent-violeur)", ben c'est dire: c'est pas de sa faute, il est faible face aux femmes, limite si elles avaient la burka au moins ça n'arriverait pas. Je caricature, mais à peine!!

Yelle a dit…

Tout est si bien dit ! Bravo ! Je partage tes propos et ceux de Jicky. Et je chante avec toi ! Merci pour cette très belle série de portraits que j'aurais aimé côtoyer samedi dernier si je n'étais pas si éloignée de Paris.

jicky a dit…

ps: moi non plus je ne suis pas feministe, d'ordinaire, mais là, tout ça m'enerve au plus haut point, et la manif, j'y serais allée, si j'avais été à Paris!

jicky a dit…

et puis alors, la loi sur le port du voile, on peut arrêter tout de suite, hein... ON n'est plus credible du tout sur le terrain des droits de la femme. Balayons d'abord devant notre porte!!! Et virons d'abord les burqa verbales de cette intelligentsia française qui nous fait honte depuis ces jours derniers...

maisquelbeautemps a dit…

@Sylvie : oui c'est vrai, je trouve aussi qu'on marche sur la tête... et j'aime aussi que la presse internationale soit enfin entendue en France!

@Dimitri: encore du chemin, oui, et je crois que c'est à chacun de le faire sans attendre que les changements viennent "d'en haut"... comme un mouvement nourri de la somme de changements individuels. soyons tous une petite rivière! ça fait un peu con, dit comme ça, mais ma foi, c'est c'que j'crois ;) et puis merci à toi, Môsieur Dimitri ;))

@ Colombe Linotte : un oiseau qui sait lire est forcément très fin, même à poil ;)

@ Yelle: tu sais, je ne suis pas devine, mais j'ai le sentiment qu'il va y avoir de plus en plus de rassemblements de ce genre à travers la France... et peut-être un près de chez toi! Puis les blogs, c'est un peu comme un rassemblement, hein?!

@ Jicky: ce que tu dis sur "le problème de l'homme" qu'il faut protéger de ses pulsions (le pôvre)... je suis tout à fait d'accord! D'ailleurs, c'est un des passages qui m'a beaucoup touchée lors de l'émission d'Ardisson que tu nous as remise en mémoire : le moment à la journaliste raconte que "pourtant, je portais un col roulé noir, je vous jure, je portais un col roulé noir... non mais si ça excite les hommes, un col roulé noir, je sais pas moi...". Elle insistait sur ce col roulé noir comme pour dire "j'avais pourtant pris mes précautions", en réponse à Ardisson et les autres qui lui avaient dit "ah ouais, DSk, on connaît, ouais, il est comme ça, vous n'êtes pas la première TOUT LE MONDE LE SAIT"... non mais ce truc autour de l'habit qu'elle portait... et elle qui se justifiait!!! je me disais: c'est le moyen âge.
Elle aurait pu y aller en mini robe ultra décolletée... ça n'aurait rien changé à l'agression! En même temps tu vois j'écris ça, je me dis "ma cocotte t'écris un truc trivial"... eh ben faut croire que non... et c'est ça qui me démonte!

D'ailleurs, je te (vous) livre une anecdote que je n'ai pas mise dans l'article.
Hier, donc, j'étais assise, prenant des notes sur mon petit carnet, à la terrasse d'un restaurant sur la place stravinsky, vers 16h30. les premières manifestantes arrivent. Une jeune femme vient demander au patron, qui se tenait à côté de moi avec son commis, s'il peut lui prêter une paire de ciseaux. "C'est pour installer ma banderolle, pour la manif anti-sexisme, pour le collectif osez le féminisme. L'homme lui prête ses ciseaux. Elle le remercie et court rejoindre les autres. Là-dessus, réaction du patron à son commis (A COTE DE MOI, ZUT ALORS) "non mais elle est habillée comme une pute, qu'elle s'étonne pas si les hommes la traitent comme une pute, c'est plein de magasins pas chers ici, qu'elle aille se rhabiller elle arrêtera de manifester".
La fille revient lui rendre ses ciseaux et le remercie poliment. L'homme lui fait un grand sourire et lui dit "de rien".

NON MAIS ?!

isis potins a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec Jicky, si DSK est coupable comment peut elle encore rester avec lui ?
C'est une offense faite aux femmes !
Vive les femmes ! N'oublions pas que nous avons le droit de vote que depuis 1945 et que dans les années 50, une femme mariée devait avoir l'autorisation de so mari pour travailler et n'avait pas le droit d'ouvrir un compte en banque seule !!!!!
ce n'est pas si loin que cela !!!
Et quand je vois des femmes qui restent avec leur mari alors qu'elles sont "cocues" peut on encore parler d'amour ?
Vive ton billet !
Vive cette manif !
Vive les femmes !
et vive FONFON qui a la classe internationale sur cette photo comme d'hab !
Et Vive toi !

maisquelbeautemps a dit…

@ Isis: non seulement elle reste avec lui (bon, je me dis, à la limite, c'est quand même leur histoire, l'équilibre qu'ils trouvent -ou pas- dans le couple qu'ils forment) mais SURTOUT, c'est elle qui va payer les dépenses liées au procès et aux conditions de la "vie sous caution" de son mari... femme bafouée, femme qui paye... là j'avoue, j'aimerais beaucoup avoir le point de vue d'Anne Sinclair! Peut-être s'exprimera-t-elle un jour, dans longtemps...

je rajouterai : vive toi aussi, alors, hein!
puis pour la Fonelle... je fais un cliché, lui montre, elle rigole et dit ok! ça aussi c'est la classe... elle qui se demande aujourd'hui comment fait Maïwen pour tant de simplicité alors qu'elle l'a, elle, l'art de la simplicité. Y devraient l'inviter, en plein milieu des politiques "qui sentent la couille", pour parler de tout ça... elle leur ferait voir, je crois!

Madame M a dit…

Ah mais que je t'aime Beau Temps!
Voilà, moi qui aime tant ouvrir ma grande g***** et au final m'éparpille dans le cafouillis de mes idées, ton billet a tout ordonné...JE VOIS CLAIR! J'vais signer cette pétition!!!
Nan, mais continues à écrire! C'est vraiment bon!)

jicky a dit…

tu as raison, pour le col roulé noir!! je n'y avais pas prêté attention plus que ça, mais c'est un détail hyper revelateur: qu'elle y soit allée en col roulé, et qu'elle le souligne c'est vraiment "et pourtant j'avais mis ma burqa!"...Et ce qui est fou, c'est qu'elle dise "ça doit exciter les hommes"...Bref, en gros, elle en arrive à dire que c'est de sa propre faute. Bilan: y a un truc qu'il faut arrêter, chez les femmes, c'est la culpabilité. Parce que Anne Sinclair, payer pour son mari, c'est quoi, si ce n'est de la culpabilité... de pas l'aider, si elle le fait pas? purée, le jour où on voit un mec faire ça pour libérer une femme... Ah si, ça existe: Berlusconi qui a fait libérer Ruby en la faisant passer pour la nièce de Mubarak, mais bon, là, c'etait pour se la garder aux soirées "bunga bunga"... -:)

elleonthego a dit…

Merci pour le commentaire. Et maintenant je découvre votre blog moi aussi, merci.
Nous avons toutes le droit de nous habiller comme il nous plaît, ça ne change rien.
Cela fait plusieurs jours que je me déchaine à force d'entendre des propos les plus écoeurants. J'ai écrit plusieurs articles, dont certains aux Etats-Unis.
Me voilà rassurée d'entendre les femmes de France s'élever à leur tour, et les hommes aussi. Parce qu'il ne faut pas les mettre tous dans le même sac.
Au plaisir de vous lire,

Elle

http://uneanglaiseaparis.wordpress.com/

Si cela vous intéresse:

http://womenontheverge.net/blogs/entry/At-last-French-women-rebel

http://womenontheverge.net/blogs/entry/Insinuations

elleonthego a dit…

Tu es sur Twitter au fait? Mon compte est @enxs
J'ai tjs du mal avec le tu/vous, comme je suis Anglaise.
J'espere que ce n'est pas grave...

Sylvie, enfin moi a dit…

Je reviens ce soir et j'aime les commentaires que je lis...;
Personnellement je l'aurai laissé en prison jouer avec la savonnette, ça lui aurait mis les "idées" en place...
Bisous
Sylvie

Mia TERRA LATINA a dit…

Belle manifestation ! J'en aurais bien fait partie moi ! C'est vrai que malgré l'évolution des mentalités beaucoup de choses restent à faire dans nos sociétés dites modernes... ;-(

maisquelbeautemps a dit…

@ Madame M : je dis MADAME M ;) tu me fais une sacrée joie, là, tout de suite ... comme toutes celles (et CEUX, n'oublions pas Dimitri!!) qui prennent du temps pour lire, regarder et discuter sur ce jeune et minuscule blog ;)) Ah que j'adore les échanges et les conversations! Dis, au fait, ça va comment, avec la "new life"? Ce que tu as écrit m'a touchée, alors du coup je réclame des news ;D

@Jicky : oui tout à fait d'accord, le truc c'est la culpabilité, tu choisis le bon mot je trouve! Le système de valeurs est tellement sens dessus dessous, que même des femmes se disent "j'ai dû faire un truc, j'ai dû faire un truc, pour le provoquer ainsi"... ou LA provoquer, parce que n'oublions pas que, s'il y a des hommes sexistes, certaines femmes le sont aussi... en culpabilisant d'autres femmes de se vêtir "trop comme ci, pas assez comme ça"...

Quant à Berlusconi, pôv'biquet, DSK vient de le reléguer au rang d'honnête homme qui PAYE, LUI ;D

Ah oui: ton expression "bunga-bunga", elle me fait hurler de rire!

@ Elle: oh oui, on peut se dire "tu". Je vais aller parcourir les liens que tu proposes, of course que ça m'intéresse.
Que des hommes s'élèvent aux côtés des femmes, oui bien sûr, c'est d'ailleurs ce que je trouve intéressant aujourd'hui : nous ne parlons pas là du seul combat des femmes, mais d'une indignation beaucoup plus large. C'est bien ce qui est passionnant en ce moment... sans parler de la dimension "sociale" de l'histoire, ou plutôt si, en en parlant car elle est ultra symbolique je trouve. C'est une femme "du sud" qui réveille les consciences "du nord". Et ça, j'adore. J'espère que ce point particulier sera lui aussi développé à grande échelle par des gens qui ont l'oreille du plus grand nombre !

Quant au compte twitter, je n'en ai pas. Faut quand même savoir que je n'ai internet chez moi que depuis 8 mois. Je suis à peine en train de me connecter à l'an 2000... alors twitter, ouh la laaa, ça me paraît envisageable en 2025 ;D

Et puis comme tu es anglaise (même si je sais que tu ne représentes pas TOUS les anglais, hein!), j'en profite pour te dire que vraiment, je trouve positif que les analyses de la presse anglo-saxone soit ENFIN écoutées en France, au lieu d'être snobées comme trop à mon avis.

A bientôt, touti!

maisquelbeautemps a dit…

@ Sylvie : voui voui voui, moi aussi je les aime les commentaires que je lis! ça enrichit ça nourrit ça fait des bonnes surprises quand t'allumes l'ordi et ça fait découvrir des gens déments (aprdon je m'emballe, mais pour moi c'est tout nouveau, hein) Et puis tiens, t'as raison, pourquoi qu'on l'a pas laissé tâter de la savonnette pour toucher du doigt l'impression qu'il a dû faire à certaines, le bougre?! m'enfin bon, on sait bien qu'il aurait eu sa cellule vip bien isolée, hein... et sans obligation de soin, de surcroit! grrrr...

@Mia Terra Latina: oh, je ne connais pas ton blog, je vais aller te rendre visite grâce au wifi "dit moderne"... ouais, nos sociétés "dites modernes", comme tu dis!

Jicky a dit…

et allez, un de plus dans la liste des mecs hallucinants ds cette histoire: J-M. Le Guen, qui affirme dans le Monde (à propos de DSK evidemment!!!) que le XVIIIe siècle etait un siècle de libertinage et que ça a été une grande avancée pour le monde entier!!! DSK, une grande avancée pour le monde entier, donc???Non mais ils vivent sur quelle planète, ces mecs là??? Ils le savent que 75000 femmes sont violées par an en France???

Jicky a dit…

Surfant ici et là à propos de l'affaire, j'ai fini par tomber là-dessus; il s'agit d'une video interview des enfants de Pierre Roche, magistrat impliqué dans l'affaire P.Alègre (et mort ds des circonstances restées très obscures). Ce que racontent ses enfants est hallucinant, mais ce que je trouve de plus troublant dans cette video (très longue, 53 mn) c'est le passage où le fils explique la "philosophie" d'une certaine élite (magistrats, hommes politiques etc..) française fondée sur le depassement de toutes les règles, le libertinage etc... justement parce qu'ils sont au-dessus de ces règles, et ce, minimisant même les actes normalement reconnus comme "déviants" (viol etc...). Je trouve ça juste très troublant, ce point commun de mentalité banalisant des faits graves, voire très graves (après, cette histoire n'a evidemment rien à voir avec l'affaire DSK, mais si qqchose est vrai ds cette video, ça peut en partie expliquer cette dérive vers une mentalité faisant une totale confusion (jusqu'à ne plus les distinguer) entre le BIEN et le MAL, en gros)... Je trouve le rapprochement entre ça (cette analyse de la "philosophie" dont parle de fils -lui-même magistrat - de P.Roche) et l'affaire DSK très interessant (et si tout ce qu'il dit est vrai, ça fait carrément peur...)

maisquelbeautemps a dit…

@ Jicky : non mais tu plaisantes?!! JM Le Guen il est dans la bande des tarrés, hein... j'ai pas lu l'article mais ça commence à me taper sur le système: je vois pas le rapport entre le libertinage et le viol! Purée ça m'énerve que des gens dits "cultivés" utilisent le langage pour organiser la confusion des idées. Tu leur parles agression, ils te répondent libertinage qui fait avancer le monde... t'as raison, on hallucine chaque jour un peu plus!
pour la vidéo, je la regarderai ce soir (là ben, boulot chaud-chaud) mais à te lire, déjà, je me dis que ça va m'intéresser... thank you, Jicky, de toujours partager des infos passionnantes, un vrai plaisir ;D

Jicky a dit…

Malheureusement je ne plaisante pas, je vais même aller te scanner de ce pas l'article du Monde (c'est mon compagnon qui lisait ça ds le lit hier soir, ben oui on ets des gros beaufs..)

Jicky a dit…

Attends, c'est meme pire que ça,il défend "l'exemple des Libertins" en disant que faudrait faire gaffe que la France ne devienne pas ausi puritaine que les USA.. Ben voyons.

L'armadio del delitto a dit…

« Je vous prie de vous taire, qui êtes-vous d’abord, j’ai le pouvoir de vous nuire, vous savez », voilà une phrase qui en dit long.
En ce qui concerne le message de la première photo, il y a deux semaines à Turin (ma ville d'adoption) a eu lieu le rassemblement annuel des chasseurs alpins. Quelle horreur! Ils étaient des dizaines de milliers, tous bourrés, et sautaient sur tout ce qui bougeait, insultaient les filles, en attrappaient une (et les copines devaient se mettre à hurler et tirer sur les bras pour sauver leur amie), et malgré la chaleur étouffante j'ai choisi de m'habiller en jean-chemise large-gros sac qui cache tout pendant les trois jours pour ne pas etre trop agressée. C'est horrible: parce qu'il y avait des sauvages dans la rue, il fallait que je m'habille en fonction d'eux! La mentalité de la burqa! Enfin personne n'a rendu ce prolème public, on n'écrit pas du mal de l'armée dans le journal.

Julie a dit…

Super reportage ! belles photos! bravo!

Jo a dit…

Bonjour,

merci pour toutes ces "tronches" de femmes (dans le bon sens du terme) et cette réaction...
Je partage votre avis, quelque part cette affaire peut amener du bon... Moi qui n'avait jamais senti ma fibre féministe vibrer, voilà que je suis révulsée par les réactions que j'entends autour de moi et n'aurais jamais cru possible... La cause des femmes est encore une belle chose.
J'aime tout particulièrement la première photo, l'hyperféminité feinte mais aussi la féminité vraie qu'on y voit, et le courage qu'il a fallut à cette fille pour se travestir.

Jicky a dit…

ohlala je lis et relis l'article du Monde citant les mots de J-M. Le Guen: misogynie, pseudo philosophie libertine des Lumières, argument fallacieux de défense de la liberté des moeurs et de l'emancipation des individus (des hommes, oui, mais des femmes, on n'voit pas trop où il les met!!!)... et dire "l'étau se desserre, c'est le début de qqchose" en parlant de la sortie de prison de DSK... non mais je rêve....ça pue, ça pue, ça pue....

jicky a dit…

au passage, le texte fort de Christine Angot (que je deteste d'ordinaire comme écrivain, mais là je reconnais que le fond est puissant....):
Le problème de DSK avec nous

DAMESKARLETTE a dit…

Un très beau post, bien que je ne sois pas féministe après il faut respecter chacun. Bravo pour ce beau billet. Bises

inthemac.posterous a dit…

le texte + les commentaires ça fait beaucoup à lire. Mais j'avoue que cet après midi certains hommes racontaient avec une certaine admiration les derniers détails de l'affaire ... une certain dégoût voire un dégoût certain.

maisquelbeautemps a dit…

@ L'armadio del delito : han mais c'est terrible ce que tu racontes! en même temps, toute proportions gardées, je dois avouer que de mon côté, quand je prends le métro les jours où une robe décolletée m'habille, je m'enveloppe dans un foulard... brrrrrr....

@ Julie : merci! si tu as le temps, jette un coup d'oeil aux commentaires... ils enrichissent drôlement les choses

@ Jo : oui, la jeune femme de la première photo, c'est vrai qu'en discutant un peu avec elle, c'est une vraie douceur qu'elle avait!

@ Jicky : oui oui et re-oui! nous aussi, au boulot, l'article on l'a lu et re-lu et... on poussait des grands cris!

@ Dameskarlette : justement, je trouve que là, on a largement dépassé le seul combat féministe... les réactions qu'on entend/lit expriment un vrai problème de société, tu ne trouves pas?

@Emmanuelle : ouaip, je vois bien de quoi tu parles... on a eu not'lot nous aussi... blurps!

Diana Vu a dit…

Moi je ne suis pas féministe, sinon je devrais être hoministe aussi, ça serait pas très égalitaire. J'ai envie de péter mon bureau quand je vois des femmes se sentir coupable de se faire agresser, se justifier. J'ai un peu honte aussi car je n'ai pas le courage de porter des robes quand je prends le métro depuis que un ou 2 pervers m'ont bien fait comprendre que l'expression candy for the eye était une réalité qu'ils ne se privaient pas de consommer. Et puis je me demande si ces talons je les mets parce qu'ils me plaisent ou si je les portent pour que les hommes ne baissent pas les yeux sur moi... et si ce maquillage je ne le mets pas un peu pour me cacher.
Vive la journée de la jupe.

maisquelbeautemps a dit…

@ Diana: ah ouais, ça c'est vraiment des trucs... des vraies questions... l'habit-carapace! on débat demain midi!!!

Gentleman W. a dit…

Je marche sur un fil tendu avec mon blog, car je vante le glamour et les féminités (avec un brin de bas couture, symbole d'une époque rétro très féminine) et la défense des droits des femmes.

Alors je réitère mes cris, les hommes, ces irrespectueux doivent regarder les femmes, les aimer et savoir tout ce qu'elles font pour eux, de la naissance de leurs enfants à leurs travaux (travail et autres "arts ménagers"). Mais surtout et plus que tout, elles ne sont aucunement des objets, des soumises, des etres de secondes zones.

Les paroles de nos grands-peres, de leur machisme ambiant doivent disparaitre, au + vite, très vite.

Car de l'égalité, naitra encore plus d'amour, entre tous !

Alors jupe ou pantalon, je vous aime, chères femmes avec toutes vos féminités.

maisquelbeautemps a dit…

merci pour ce joli texte, Gentleman W! pour ma part, je rentre tout juste d'une semaine au Maroc et lis vos mots avec un plaisir encore plus grand.

Anonyme a dit…

We have a diet plan blog i just started, we have about 3 posts,
someone said i ought to start promoting i now.
I thought i should wait until i had at least 10 posts and
feedback from a few-people in various forums before I
promote it so maybe in nights. What do you think?.

my webpage - vaginal mesh compensation